"Mon grand père paternel, Joseph Pelaez, émigré en France de lAvant-Guerre, ne savait ni lire ni écrire Quelques décennies plus tard, après la Deuxième Guerre Mondiale, j’étais élève en hypokhâgne à Paris. Où cela était-il possible ailleurs que dans la France dalors ?!

     Certes tout ny était pas parfait, mais c’était un temps où lon respectait encore un peu le peuple et où régnait une certaine idée de la culture et de linstruction, où le travail et le mérite individuels, par-delà les aléas de la naissance, permettaient de monter dans lascenseur social, et de recevoir également les moyens de trouver sa voie et son épanouissement.

     Gloire à nos pères !
    
Puis sont venus des sophistes, des politicards carriéristes. Ils ne parlaient que des valeurs de la République, ils navaient à la bouche que les mots de démocratie, d’égalité, de parité, ils ne cessaient de condamner les discriminations, le racisme et la xénophobie ; mais pour eux, le peuple était populiste. Ils ont remplacé lintégration par le communautarisme, ils ont créé les pires inégalités qui soient. Je remercie chaque jour Dieu quils soient arrivés plus tard

     Si ces gens avaient été là dans les années de ma jeunesse, aujourdhui, je naurais pas eu la chance de recevoir, de l’école primaire jusquau lycée, la belle instruction qui ma été donnée, et qui a fait de moi ce que je suis.

     Honte à eux !"




















1980 : Ecriture de ma première pièce de théâtre, LE BON MESSAGER.

 

1981 : Création du BON MESSAGER par une troupe d’amateurs dans la salle des fêtes de La Souterraine. Mini-tournée en Creuse et en Haute-Vienne (Centre Culturel d’Aubusson, Centre Culturel Jean Gagnant de Limoges, MJC de Guéret, Bellac…)

 

1982 : Ecriture de deux nouvelles pièces LE JEU DES QUATRE SAISONS et LES RATS. Bourse d’encouragement du Centre National des Lettres.

 

1983 : Lauréat de l’Aide à la Création de la Direction du Théâtre / Ministère de la Culture pour LES RATS.

Création à Montauban des RATS (T.P.O / Cie Jean Durozier, mise en scène de Jean Durozier) et tournée dans le Sud/Ouest.

Création du JEU DES QUATRE SAISONS au Centre Culturel Jean Lurçat d’Aubusson (Th. du Silène. Mise en scène Michel Bruzat) puis à Limoges.

Commande d’une pièce par le Centre Dramatique du Languedoc (N.T.P.M Dir Jérôme Savary) MONSIEUR CALIXTE.

 

1984 : Commande d’une seconde pièce, LE REVOLVER (qui deviendra LE BARILLET). Auteur en résidence au Centre Dramatique du Languedoc jusqu’en 1985.

Lecture Publique du REVOLVER au CDN du Languedoc et à la Chartreuse de Villeneuve-Lès-Avignon.

 

1985 : Participe à un atelier d’écriture animée par Philippe Adrien (Nouveau Théâtre de Belfort / Théâtre de la Tempête) pour lequel il reprend le thème de cette pièce et écrit 36 variations réunies sous le titre LE BARILLET.

Le projet de création de la pièce LE REVOLVER (dans une mise en scène de Lucien Marchal) est annulé, suite à la démission de Jérôme Savary, le nouveau directeur Jaques Nichet estimant que "cela ne fonctionnait pas !"

 

1986 : Publication du BARILLET -texte tiré du REVOLVER- (CADEX Editions, Préface de Ph. Adrien) et Création au Théâtre de Béziers (Mise en scène de Gilbert Rouvière)

Deuxième bourse d’encouragement du Centre National des Lettres.

 

1987 : Reprise du BARILLET au Festival Off d’Avignon.

Commande d’une pièce CONTE DE FEES, par le TPO/Cie Jean Durozier

1988 : Reprise du BARILLET  à la Biennale de Bologne, en Italie.

Ecriture de la pièce LES EXPLORATEURS, publiée en décembre (CADEX Editions - Préface de Claude Piéplu)

 

1989 : Guy Rétoré (Th. de l’Est Parisien) achète les droits de la pièce LES EXPLORATEURS, pour une création avec Claude Piéplu, en 1990, qui sera finalement annulée. En dépit de l’intérêt porté ensuite à cette pièce -outre Claude Piéplu- par de nombreux metteurs en scène (Jérôme Savary, Jean-Pierre Miquel, José Valverde…) elle ne sera finalement créée qu’en novembre 2001.

Lauréat pour la troisième fois du Centre National des Lettres (Bourse de Création).

Nouvelle création du BARILLET au Théâtre du Guichet/Montparnasse Paris. Mise en scène de Béatrice Leproux.

 

1990 : Réédition du BARILLET (CADEX Editions). Bien que "ne fonctionnant pas", il est de plus en plus joué en France par de nombreuses compagnies.

Création des EXPLORATEURS au Festival de Théâtre des Grandes Ecoles (Toulouse/Th. de la Digue)

 

1991 : Lecture Publique des EXPLORATEURS, par des comédiens du Théâtre du Chapeau Rouge (Alain Gautré et François Monié. Festival d'Avignon 1991. Rencontres Internationales d’Eté / CNES la Chartreuse de Villeneuve-Lès-Avignon.) puis par Claude Piéplu (Th. Essaion. Paris 1991).

Ecriture du premier tétradrame supra-moderne LE FANTOME DE LA CITE DEMOCRATIE.

LE BARILLET fait l’objet d’une première réalisation radiophonique en Belgique (R.T.B.F. Bruxelles.

 

1991 : Réalisation : R. THEUNEN. *Reprise : R.T.S.R. Lausanne 1992. - Rediffusion R.T.B.F. 1996.)

Création radiophonique en Suisse de la pièce LES RATS (Radio Suisse Romande. Espace 2. Réalisation : N. RINUY)

Jean-Pierre MIQUEL, alors Directeur du Conservatoire National Supérieur d’Art Dramatique de Paris, fait rentrer LE BARILLET -qu’il qualifie d’excellent- à la Bibliothèque du Conservatoire.

 

1992 : Ecriture de 43 nouvelles variations du BARILLET (qui en compte désormais 79) et publication chez CADEX Editions. L’ouvrage est précédé d’une Lettre Ouverte à M le Directeur du CDN de M…, où est évoquée l’exclusion des auteurs de théâtre dans les théâtres publics.

LE BARILLET fait l’objet d’une nouvelle réalisation radiophonique en Suisse, (Radio Suisse Romande. Lausanne. Espace 2. 1992. Réalisation: N. RINUY.)

 

1993 : Les demandes de droits via la SACD concernant LE BARILLET se multiplient, en France et à l’Etranger (pays francophones)

 

1994 : Nouvelle réédition du BARILLET (CADEX Editions) Réécriture de MONSIEUR CALIXTE ou de la Réalité (Pièce à thème).

 

1995 : Commande par la Direction du Théâtre d’une pièce MONSIEUR ROGER ou de l’Information.

Achat des droits de MONSIEUR CALIXTE par Radio France Culture.

Nouvelle création du BARILLET par le TPO/Cie Jean DUROZIER (Cap d’Agde /Th de Montauban)

 

1996 : Ecriture de MONSIEUR ROGER ou de l’Information (Pièce à thème).

 

1997 : Ecriture de deux pièces poétiques et mystiques (inédites) : LES PELERINS et L’ANGE DES ANATHEMES

 

1998 : Création radiophonique en France de MONSIEUR CALIXTE (France Culture Réalisation Georges PEYROU. Avec Claude PIEPLU, Catherine SALVIAT, Jean BENGUIGUI, Nadia BARENTIN…)

 

2000 : Publication du Nouveau BARILLET (Ed. de la Traverse-Préface de Jean-Michel RIBES), comprenant les 36 variations ou exercices de théâtre de 1986, déjà réédités trois fois, et 21 nouvelles variations (en tout 57)

Publication de MONSIEUR MARCEL ou de la Communication (Ed. du Laquet / Ed Tertium Préface de Stéphan MELDEGG)

 

2001 : Création des EXPLORATEURS (Th. des Franciscains- Béziers / Th. de l’Epée de Bois -Cartoucherie de Vincennes- Paris)

Commande de POLIT’CIRCUS (concours Beaumarchais / France Culture)

Fonde la première antenne régionale des EAT, dont il devient le président (EAT/Languedoc, qui deviendra EAT /Méditerranée) jusqu’en 2004.

Création du BARILLET en Angleterre. (Studio Théâtre de Norwich. Mise en scène : Ralph YARROW.) Traduction en anglais

LE BARILLET est au programme d’un cours de littérature à l’Université de Norwich.

 

2002 : Création radiophonique de POLIT'CIRCUS (France Culture. Réal. Myron MEERSON avec Claude PIEPLU, Jean-Yves DUPARC…)

Lecture publique du BARILLET par Claude PIEPLU (Variation "Fantômatique", Th. du Rond-Point, Paris).

 

2003 : Publication de MONSIEUR CALIXTE ou de la Réalité (Ed. l'Harmattan)

 

2004 : Publication de POLIT’CIRCUS (Ed. de l'Harmattan 2004. Préface de Ph. GOUDARD)

Lecture publique de POLIT’CIRCUS par Ph. GOUDARD (Le Rond-Point des Livres. Th. du Rond-Point. Paris)

Quitte les E.A.T et crée à Béziers l’Association Théâtre d’Auteurs en Languedoc.

 

2005 : Lecture publique donnée pendant le Colloque Universitaire Molière à Béziers, puis à la Biennale internationale Molière (Pézenas, mai 2005).

Publication de LES SINGES SAVANTS 1997 (Ed. Domens 2005 - Préface de Georges BEGOU).

Création de LES SINGES SAVANTS, premier volet de la TRILOGIE MOLIERE à la Mirondela dels Arts de Pézenas, juillet 2005, puis tournée en Languedoc Roussillon. Beaulieu, Beaucaire, Béziers, Montpellier, La Grande Motte, etc... (Cie de l'Echarpe Blanche. Mise en scène de Jean-Louis SOL.)

 

2006 : Création d’EMBRASSE MOI, petit triptyque sur l’infidélité (45 représentations à guichet fermé) Th. de l'Entresort, Narbonne-Gruissan 2006. Mise en scène de Bernard LABORDE et Mireille HUCHON. Reprise en février et avril 2007.

 

2007 : POLI’CIRCUS. Mise en espace, à l’Illustre Théâtre de Pézenas, dans le cadre du Festival Avril des Clowns par et avec Ph. GOUDARD.

 

2008 : LA PORTEUSE DE PAQUETS (in EXPERIMENTA I) Création (en tandem avec PEUTOUIK CITY d’Antony WAVRANT. Th. municipal de Béziers, 2008. Cie des Faux Suivants. Mise en scène Laurent BRUN.

Nouvelle création des RATS Th. du Krypton Bleu, Montpellier. Sélection au festival des Arlequins de Cholet 2008.

 

2009 : Nouvelle création à l’Etranger du BARILLET (Université de Santa Catarina. Brésil 2009). Traduction en portugais.

Création du premier volet de la TRILOGIE SOCRATIQUE, ON NOUS PREND POUR DES CONS (45 représentations à guichet fermé) Th. de l'Entresort, Narbonne Mise en scène de Bernard LABORDE et Mireille HUCHON. Reprise en 2010, puis en 2012 (Th. de la Cigalière-Sérignan) et 2014.

LE FANTOME DE LA CITE DEMOCRATIE - Opéra comique- Extraits. Présentation en concert avec Karine GOSSART soprano, Arnaud DELMOTTE baryton, et Pierre DURAIL baryton. Musique de Bruce GRANT. Béziers, Boite à Rêves : Dir. Jérôme SAVARY.

 

2010 : Création de LE VIGNERON CULTUREL -in EXPERIMENTA I- Maison de la Culture Trencavel. Festa d'Oc. Béziers 2010. Cie Itinéraire Bis 34, Gilles BUONOMO.

Premier Mars des Auteurs, à Béziers et Sérignan (Th de la Cigalière), organisé par l’ass. THALr

 

2011 : Commande de la ville de Béziers de deux pièces : LE TARTUFFE NOUVEAU et LE BARILLET (17 nouvelles variations)

Création de DISCOURS TOXIQUES -textes tirés de EXPERIMENTA I Ed. DOMENS- (Th. de la Cigalière - Sérignan avril 2011. Mise en scène et interprétation de Ph. GOUDARD)

Réédition intégrale du BARILLET (Tome 1) qui a fait l’objet depuis 1986 de plusieurs milliers de réalisations en France et à l’Etranger (Belgique, Suisse, Italie, Angleterre, Maroc, Brésil, Finlande…)

Création de RIGOLFABAR -opéra comique- Musique de Verdi/Rossini/Gounod/Grant (Festival d'Opérettes – Th. de Lamalou les Bains - Juillet/août 2011)

 

2012 : Nouvelle Création du BARILLET, à l’occasion des vingt-cinq ans de l’ouvrage. (suite à une commande de 17 nouvelles variations par la Ville de Béziers) - Théâtre Municipal de Béziers / Illustre Théâtre de Pézenas / La Vista - Théâtre de la Méditerranée Montpellier- Mise en scène de Ph. GOUDARD.

 

2013 : Création du TARTUFFE NOUVEAU -deuxième volet de la TRILOGIE MOLIERE (Th. du Chêne Noir, Avignon, Novembre 2013. Mise en scène Gérard GELAS)

Premières chroniques satiriques sur Boulevard Voltaire.

Réédition intégrale du BARILLET (Tome 2) Ed. DOMENS.

 

2014 : Publication du TARTUFFE NOUVEAU (Ed. L’harmattan -Préface de Michel MAFFESOLI)

Reprise du TARTUFFE NOUVEAU au Festival off d’Avignon (Th. du Chêne Noir - l’un des grands succès du Festival d’Avignon 2014, avec plus de 10 000 spectateurs), puis tournée en France jusqu’en janvier 2016.

Le Mars des Auteurs devient jusqu’en 2015 Festival de l’Agglomération Béziers-Méditerranée.

 

2015 : A partir d’octobre, jusqu’à fin 2016, rédige des chroniques satiriques pour Le Petit Journal de l’Hérault (hebdomadaire régional)

LE FANTOME DE LA CITE DEMOCRATIE - Opéra comique- Extraits. Musique de Bruce GRANT Mise en espace sous la direction de Frédéric L’HUILLIER, Maison de la Culture Trencavel Béziers

 

2016 : Exposition "six mois de chroniques du Petit Journal de l’Hérault" et "anniversaire de mes dix ans de censure à SortieOuest, théâtre départemental de l’Hérault", (Galerie Creavifarchitexture 20/27 mai), avec le dessinateur Charles MATHIEU. Au cours de cette soirée a été prononcée pour la première fois "L'invocation à Vartralala, déesse-dieu du Théâtre Départemental, pour qu'il ne m'inspire pas".

 

2017 : Reprise de l’écriture de la TRILOGIE MOLIERE (troisième et dernier volet, LA SOUMISSION DES FEMMES)




















58445